Sliptrick Records ré édite cet album initialement sorti en autoproduction en 2009 par ce groupe suédois.

La feuille promo du label conseille cet album aux fans de FIREWIND, EDGUY et ICED EARTH je vous laisserai juge sur ce coup là…

Pour ma part j’ai découvert un premier album, avec ses bons côtés et ses défauts (fort heureusement peu nombreux).

Le mélange proposé est tantôt dans un registre Heavy Métal progressif, tantôt dans un registre Métal mélodique, avec une volonté de rester dans une ambiance sérieuse (ce qui est plutôt une bonne chose pour moi).

Malheureusement pour nos jeunes (oui ils sont très jeunes même) suédois j’ai écouté il y a peu dans un style similaire, le dernier GUARDIANS OF TIME (voir chronique), et j’ai la certitude avec THYREOS d’être quelques étages au dessous en terme de plaisir et de perfection. Il y a aussi des influences SONATA ARCTICA.

Il faut un début à tout me direz vous et vous avez raison, Sound Of Destruction possède ce qu’il faut pour intéresser les amateurs du genre, mais que ce soit le chant (typiquement scandinave) ou le son de certains des claviers, il y a encore des points à améliorer c’est sûr (pour l’instant c’est bien mais cela peut être mieux).
Les idées sont là, les mélodies sont dans une bonne moyenne, le groupe joue à son niveau et avec sa courte expérience, je ne serai pas trop dur car l’album s’écoute bien et permet d’imaginer ce que pourrait être l’avenir musical de THYREOS; cela pourrait être vraiment intéressant d’ici deux ou trois ans quand le style se sera affiné.

Les titres qui m’ont le plus marqué sont Dreams Of Tomorrow, Everybody’s Gone, Words Of Evil et Never Gonna Fall qui est très « Rock’n’Roll / Hard Rock ».

Loin d’être le meilleur des groupes scandinaves, THYREOS possède tout pour vite franchir les échelons et faire parler de lui ; Sound Of Destruction est à prendre comme un avant goût, une carte de visite plaisante.
Gageons que Sliptrick Rec ne s’est pas trompé en signant le groupe.

Style : Métal mélodique / Progressif